Knaus-Ogino, coït interrompu, température, Billings...




CE NE SONT PAS DES METHODES SURES : LEUR TAUX D'EFFICACITE EST TRES FAIBLE.

CES METHODES FONCTIONNENT SUR LE PLAN THEORIQUE MAIS PAS SUR LE PLAN PRATIQUE CAR DES FACTEURS EXTERIEURS ENTRENT EN JEU : un cycle irrégulier, une petite fièvre... et PAF, la date d'ovulation calculée n'est pas la même que la date d'ovulation réelle, total un polichinelle dans le tiroir et livraison par cigogne-express 9 mois plus tard :/

Ces méthodes peuvent toutefois être utilisées SI ON VEUT UN ENFANT


 

- La méthode du coït interrompu, qui consiste au retrait de l’homme avant l’éjaculation.

- La méthode Knaus-Ogino, qui consiste à déterminer la période de fécondité par le calcul en considérant que les autres périodes du cycle sont non à risques.

 - La méthode des températures, qui consiste à repérer le pic de température définissant la période de fécondité. Il doit y avoir abstinence du début des règles jusqu’au 3ème jour après la montée de la température.

 - La méthode Billings, qui consiste à détecter la modification de la consistance de la glaire cervicale à l’entrée du col : lorsque que la glaire est abondante et a une consistance comparable à celle du blanc d’œuf il doit y avoir abstinence, et ce jusqu’à 3jours après qu’elle ait retrouvé son état normal.